Témoignage d’Alexandre (Queensland University of Technology) : Graduate Certificate in Business (Marketing)

Découvrez le témoignage d’Alexandre, parti faire un Graduate Certificate in Business (Marketing) à Queensland University of Technology, avec l’aide de Francaustralia Education.

> Peux-tu nous parler de ton parcours avant QUT ?

Je suis diplômé de Sciences-Po Toulouse d’un Master en Affaires internationales et stratégie d’entreprise.

> Pourquoi l’Australie ?

Je souhaitais faire une spécialisation à l’international en Marketing après mes études en France. Je connaissais déjà l’Australie : je suis venu avec mon Lycée en 2008 et 2009 en échange scolaire à Melbourne. Puis en 2011, je suis revenu pour suivre des cours d’anglais à Brisbane et préparer mon IELTS. J’avais déjà pour projet d’y retourner depuis longtemps.

> Pourquoi avec choisi un Graduate Certificate ?

Le programme dure un semestre, l’idéal pour faire une spécialisation courte, parce que je ne voulais pas refaire un Master de 1,5 ou 2 ans. Je voulais une formation complémentaire et professionnalisante, qui me permette de m’intégrer plus facilement à la vie sur place et ensuite au marché du travail australien.

> Comment sont organisés les cours ?

Chaque jour est dédié à une matière spécifique, j’ai 2 heures de Lecture (cours en amphi) et 1 heure de tutorial. Parfois, je peux avoir un creux de 2 ou 3 heures entre les deux, alors je reste sur le campus pour préparer les prochains devoirs. Il n’y a pas vraiment de journée type. Le cours qui m’intéresse le plus est Marketing Management. Il donne une excellente vue d’ensemble du Marketing et surtout il est directement lié aux 3 autres matières du semestre que j’étudie (Integrated Marketing Communication, Marketing and Survey Research et Consumer Behaviour). L’approche de l’enseignement est très anglo-saxonne. Il n’y a pas de hiérarchie entre les étudiants et les enseignants. C’est spontané, très interactif, les tuteurs sont vraiment disponibles. On a aussi une plateforme en ligne, où on peut trouver tous les documents pour les cours (PowerPoint, articles, vidéos, liens…). J’ai aussi la possibilitéde réécouter le cours de chez moi si un point n’est pas clair. De même pour les examens ou les devoirs, les consignes sont bien expliquées et détaillées. Certains examens de type QCM se font parfois en ligne.

> Qu’est-ce qui t’a paru le plus dur ?
La rédaction et le référencement. C’est une méthode très précise. On a sur notre plateforme un lien appelé «CiteWrite» qui nous explique comment référencer nos sources, rédiger nos devoirs.

> Qu’est-ce qui t’a le plus plu ?
Les études de cas concrètes qui nous font appliquer les concepts et idée vues en cours… Cela nous aide pas mal pour les exams. QUT offre aussi de nombreux services pour nous aider dans nos études et au quotidien (service pour les étudiants internationaux, rédaction de CV et lettre de motivation, conseils pour chercher du travail, modules pour perfectionner son anglais, tuteurs pour relire nos devoirs…).

> Et maintenant, quels sont tes projets ?
J’ai commencé par chercher un VIE, mais dans mon domaine c’est difficile car il y en a très peu en Australie. On m’a alors conseillé de chercher plutôt un stage, afin de faire mes preuves auprès des employeurs et d’acquérir une première expérience locale indispensable. Mon domaine, c’est l’automobile. Je me suis connecté sur LinkedIn et j’ai cherché le contact des managers ou directeurs marketing des entreprises qui m’intéressaient. Je leur ai directement envoyé des candidatures spontanées. À ma grande surprise, j’ai rapidement reçu des réponses à la plupart de mes emails. C’était souvent pour me remercier et me dire que pour le moment il n’y avait pas de poste à pourvoir mais je ne me suis pas découragé et j’ai finalement reçu une réponse positive de Maserati Australia & New Zealand, basé à Sydney. Je ne m’y attendais vraiment pas. ! C’est un stage rémunéré de 6 mois au siège régional. Je commence donc le 1er août en WHV comme stagiaire Marketing.

> Un dernier conseil à donner ?
Tant que vous pouvez le faire, venez en Australie !

 

Témoignage Alexandre QUT_Page_1Témoignage Alexandre QUT_Page_2