Témoignage d’Antonin (Griffith University) : Post Graduate Certificate in Screen Production

Nous avons interviewé Antonin, qui a fait appel à nos services et est parti à Brisbane suivre un Post Graduate Certificate in Screen Production à Griffith University entre février et juin 2016.

> Sur quels critères as-tu choisi Griffith University ?

J’ai choisi Griffith parce qu’elle se situe à Brisbane et que c’est une ville qui m’attirait par son atmosphère ainsi que sa situation géographiqu. Mais Griffith m’a principalement convaincu car les programmes qu’elle propose sont basés sur la préparation à la vie professionnelle.

> Quel programme suis-tu en ce moment ?

J’ai suivi le Post Graduate Certificate in Screen Production de janvier à début juin, ce programme prépare au Master et initie à 3 secteurs de l’audiovisuel : l’écriture de scénario, la production (au sens administratif et économique du terme) ainsi qu’à la production de courts métrages (3 vidéos de 1 à 5 minutes à réaliser en groupe au court du semestre). Le point fort de ce programme est l’apprentissage pratique que l’on y acquiert en organisant les tournages et en travaillant avec une équipe d’une dizaine d’étudiants.

> Qu’apprécies-tu en Australie ?

J’apprécie la façon de vivre et la façon de faire qui est diamétralement opposée à celle de la France. Le sens pratique des Australiens est vraiment appréciable, c’est un pays qui bouge et où il y a plein d’opportunités.

> Et qu’est-ce que tu apprécies moins ?

Le coût de la vie reste élevé et le sens pratique remplace parfois le sens moral, ce qui peut me déranger par moments.

> Quels ont été tes moments difficiles ?

Je n’ai pas connu beaucoup de moment difficiles jusqu’à présent, je reste très connecté à mes proches en France via Skype et Whatsapp. Il y a cependant des périodes (variant entre un jour et une semaine) où je perds mon anglais et où par conséquent la communication devient assez compliquée avec les autres étudiants/professeurs, mais ils restent compréhensifs et ça finit toujours par revenir.

> As-tu trouvé un job sur place ?

J’ai trouvé un petit job 2 mois après mon arrivée (distribution de flyers) mais le travail était mal payé et les gérants du business n’étaient pas très honnêtes, j’ai donc arrêté après 1 mois et demi. Je pense me remettre à chercher un travail dans la restauration d’ici peu, domaine dans lequel il est plus facile de trouver et qui paye bien.

> Quels conseils donnerais-tu à un étudiant qui souhaite partir ?

Les seuls conseils qui me viennent en tête sont de ne pas paniquer à la vue de partir loin et de s’assurer quelques économies en cas d’imprévus.

Temoignage Antonin Griffith