Témoignage d’Aurélie (Lexis English Noosa) : séjour linguistique de six mois

Après nous avoir rencontré sur le salon des formations internationales de Studyrama en octobre 2016, Aurélie a pris la décision de partir suivre des cours d’anglais en Australie pendant six mois pour, à son retour en France, maximiser ses chances de trouver un emploi dans le tourisme grâce à un bon niveau d’anglais. Sur place depuis mai dernier, elle nous livre ses impressions depuis la petite ville tropicale de Noosa Heads !

> Bonjour Aurélie ! Tu étudies depuis mai 2017 à Noosa, quel programme suis-tu ?
J’ai choisi d’intégrer une école de langue à l’étranger afin d’améliorer et de renforcer mon niveau d’anglais dans l’objectif d’acquérir une nouvelle compétence et aussi augmenter mes chances d’obtenir un emploi en relation avec le tourisme. Suivant mon budget et mes impératifs en France, il m’était possible de prendre des cours pendant 6 mois. Après un test de niveau réalisé auprès de l’école, les enseignants m’ont conseillé dans un premier temps de me remettre à niveau, reprendre toutes les bases, puis par la suite poursuivre un cursus diplômant (le diplôme du Cambridge). J’ai ainsi commencé au niveau de pré-intermédiaire pendant 6 semaines, j’ai poursuivi en intermédiaire 7 semaines. A ce jour, je suis le cours de préparation au diplôme du Cambridge FCE.

> Pourquoi as-tu décidé de partir en Australie et comment as-tu procédé pour concrétiser ce projet ?
Pour une durée aussi longue, la grisaille du Royaume Unis ne m’attirait pas, même si c’est proche de la France. Les Etats-Unis me paraissaient plus chers. Agée de 34 ans, il ne m’était pas possible d’avoir un visa me permettant de travailler en Nouvelle Zélande pendant mes études. Lors du salon des formations internationales de Studyrama en octobre 2016, j’ai rencontré Francaustralia, ce qui m’a permise d’obtenir de premiers renseignements. Quelques semaines plus tard, j’ai contacté plusieurs prestataires. Je ne cache pas que le site internet de Francaustralia était parmis les mieux construits. La prise de contact a été facile, et l’accompagnement dans la construction de projet semblait sérieuse. Je suis tombée sur une offre de réduction pour les écoles Lexis que proposait Francaustralia sur son site internet, ce qui m’a décider à me lancer.

> Que penses-tu de l’école Lexis English à Noosa ?
J’avoue que pendant toute ma scolarité en France, je trouvais les cours d’anglais ennuyeux. J’appréhendais aussi le retour à l’école ! Lexis English est une très bonne école. Les enseignants sont dynamiques, attractifs, savent attirer et garder notre attention. Les cours sont aussi très intéressants, on aborde autant la grammaire que le vocabulaire, sur différents thèmes très utiles, et à travers différents supports comme des jeux de mémoire, des présentations, des quiz. Les livres de cours sont tout aussi bien structuré et complets. Toutes les semaines, nous avons au moins un test, ce qui permet d’évaluer notre progression et de connaître nos points faibles à améliorer et travailler. Pour les personnes qui ne suivent pas les programmes du Cambridge, l’après-midi est réservée à une option qui change toutes les 3 semaines. Avec l’avis du professeur principal et suivant ce que l’étudiant souhaite améliorer, il est possible de choisir des options comme la prononciation, l’écoute, la conver sation, la grammaire. Il y a des options originales comme « cooking », où l’on apprend, tout en cuisinant de temps en temps, le vocabulaire culinaire. Avec cette option, j’ai pu cuisiner du crocodile et du requin !

> Où est-ce que tu loges ?
Avec l’aide de l’école qui gère une liste, j’ai choisi de loger chez l’habitant plutôt qu’en maison étudiante. Je souhaitais être en totale immersion et parler anglais tout le temps. De plus, c’est un bon moyen d’en connaître un peu plus sur les Australiens, et de partager du temps avec eux. Finalement, je ne suis pas la seule étudiante dans la famille où je suis car y vivent également un Japonais et une Suisse-Allemande, donc pas de problème, l’anglais c’est tout le temps !

>Peux-tu me parler un peu de la vie à Noosa ? Pourquoi avoir choisi cette ville ?
J’ai entendu dire que Noosa était surnommé le Saint Tropez de la Sunshine Coast, mais sans tous les yachts. Hasting street est certainement la rue la plus huppée, mais elle doit faire moins de 600 mètres. Certes, la plupart des maisons sont de belles demeures, certaines au bord de la rivière avec accès direct avec ponton, ou alors avec vue sur la mer, mais le fait qu’il y ait aussi peu d’immeubles de plus de trois étages en fait une ville agréable. Il est très facile de circuler en vélo, et l’accès aux différentes plages et au parc national en fait un lieu très relaxant. Malgré la petite taille de la ville, Noosa reste très dynamique toute l’année. Les bars et les clubs organisent des soirées étudiantes, et les étudiants peuvent aussi se retrouver au Lions Park où il y a des aménagements avec des barbecues électriques en libre service ! On en trouve un peu partout le long de la rivière aussi. L’école organise elle-même des soirées et activités à thème à prix réduits, par exemple des cours de surf le vendredi à 30$AU, une croisière couché de soleil à 15$AU…
Si j’ai choisi Noosa, c’était pour être plus proche de la nature, loin de la pollution et du bruit. Avec la plage et le parc national à 15 minutes à pied de l’école, c’est plutôt royal. Cela n’as pas de prix de pouvoir se promener sur la côte et, soudain, apercevoir des baleines… Les week-ends, il est possible de se rendre facilement à Brisbane, pour ceux qui sont en manque de ville.

> As-tu beaucoup progressé en anglais depuis ton arrivée ?
J’ai plus que progressé en 5 mois, j’ai commencé pré-intermédiaire, et maintenant je suis équivalent upper. J’en suis impressionnée moi-même !

> Est-ce que tu as trouvé un job étudiant ? Si oui lequel ?
J’ai trouvé un job de plonge en juillet. Ce n’était pas forcément facile de trouver, car c’était l’hiver ici, ce qu’il faut c’est prospecter à fond. Et revenir encore et encore, se montrer.

> Est-ce que tu as pu voyager un peu dans le pays ?
J’ai eu quatre semaines de vacances en août. L’Australie, c’est grand comme l’Europe, donc comme c’était la saison dite sèche, j’ai voyagé entre Noosa et Cairns, ce qui m’a permis de découvrir la barrière de corail, voir des baleines de près, naviguer, faire de la plongée et profiter de la mythique plage de sable blanc dans les Whitsundays, chercher les koalas sur Magnetics Island, et découvrir la forêt tropicale de Daintree. Je suis aussi allée à Surfer Paradise et Byron Bay.

> Qu’as-tu pensé des services de Francaustralia pour l’organisation de ton séjour ?
Je crois que sans vous, j’aurai un peu paniqué ! Ou du moins cela m’a évité pas mal de stress. Prise en charge par Lisa, elle était toujours disponible dès que j’avais une question. La plateforme permettant de suivre la progression de l’inscription dans l’école puis de la demande de visa, et tous les tutoriels fournis m’ont été d’une aide précieuse. C’était très rassurant d’avoir une personne permettant de faire l’intermédiaire avec l’école en Australie. Cela facilite les démarches et on peut partir serein.

> Et si c’était à refaire ?
Je le referais, c’est sûr et certain ! En plus de prendre plaisir à apprendre l’anglais, j’ai rencontré des personnes géniales, pas seulement d’Australie, mais d’autre pays. J’ai aussi découvert de nouveaux paysages, animaux, vécu des moments que jamais je pourrais vivre en France.

Téléchargez le témoignage d’Aurélie avec ses photos d’Australie au format pdf ici.

Vous souhaitez en savoir plus sur Lexis English Noosa ? Cliquez ici !